Signature des conventions : Financement pour le développement du Parc National du Limpopo et Appui budgétaire

Le Gouverneur de la Banque du Mozambique, Ernesto GOUVEIA GOVE, et le Directeur de l’Agence Française de Développement, Bruno LECLERC, en présence de Monsieur l’Ambassadeur de France au Mozambique, Thierry VITEAU, ont procédé le 23 avril 2007 à la signature de deux conventions de financement, pour un montant total de 17 M€.

La première convention, d’un montant de 11 M€, a pour objectif le développement du Parc National de Limpopo. Elle prévoit des actions d’amélioration des conditions de vie des populations qui vivent à l’intérieur du parc le long du rio Limpopo, la réhabilitation de pistes, la préservation de la biodiversité et le renforcement des capacités de la direction du Parc. La direction du projet est assurée par la Direction Nationale des Aires de Conservation du Ministère du Tourisme et la Direction du Parc National de Limpopo. Le projet est financé en partenariat avec la coopération allemande, qui appuie le parc depuis 2002, la Banque mondiale et la fondation sud-africaine Peace Parks.

La seconde convention, d’un montant de 6 M€, constitue la poursuite pour la période 2007-2009 de la contribution française au budget de l’Etat, en appui à la mise en œuvre du PARPA II (plan d’actions pour la réduction de la pauvreté absolue).

Une troisième convention a été signée début avril 2007, d’un montant de 1,4 M€, pour le renforcement des capacités dans le secteur de la santé dans la région Nord du pays, avec deux assistants techniques : un conseiller, basé à Pemba, à la Direction provinciale de la santé de la province de Cabo Delgado ; un conseiller, basé à Nampula, pour favoriser l’accès des enfants atteints du sida aux traitements anti rétro-viraux dans les trois provinces de Nampula, Cabo Delgado et Niassa.

Ces actions s’inscrivent dans les orientations définies dans le Document Cadre de Partenariat (DCP) pour la période 2006-2010, signé entre la France et le Mozambique en juillet 2006, qui prévoient, en plus de l’appui budgétaire, deux secteurs de concentration de l’aide française : la santé et l’environnement.

Dernière modification : 24/04/2007

Haut de page