Signature de l’avenant au Contrat de Désendettement et de Développement 2005-2007 prorogeant sa durée aux années 2008 et 2009

Le Ministre des Finances de la République du Mozambique, Manuel Chang, et l’Ambassadeur de France au Mozambique, Thierry Viteau, ont procédé le 2 avril 2007 à la signature de l’avenant au Contrat de Désendettement et Développement (C2D) signé en novembre 2004 pour la période 2005-2007. Cet avenant prolonge de deux années, 2008 et 2009, la durée de ce C2D.

Le C2D représente un effort supplémentaire du Gouvernement français pour annuler la totalité de la dette bilatérale du Mozambique envers la France, en complément des mesures d’annulation de la dette décidées dans le cadre de "l’initiative des Pays Pauvres Très Endettés" (PPTE).

Le C2D pour la période 2005-2007 a mis à la disposition du Mozambique 21,5 millions d’euros, soit 737 millions de meticais, pour financer des projets dans le cadre de la stratégie de réduction de la pauvreté absolue du Mozambique (PARPA). Son extension de deux années permet de mobiliser un complément de 8,8 millions d’euros, soit 301 millions de meticais, pour les programmes suivants :

-  programme intersectoriel de santé de Cabo Delgado (en cours),

-  appui au plan stratégique national de lutte contre le VIH/Sida (en cours),

-  contribution à l’appui budgétaire global pour les années 2007-2009.

Ces actions s’inscrivent dans les orientations définies dans le Document Cadre de Partenariat (DCP) pour la période 2006-2010, signé entre la France et le Mozambique en juillet 2006, qui prévoient, en plus de l’appui budgétaire, deux secteurs de concentration de l’aide française : la santé et l’environnement.

voir photos

Dernière modification : 04/04/2007

Haut de page