Qu’est-ce que la Francophonie ?

La francophonie désigne tout d’abord l’ensemble des personnes qui partagent une langue commune : le français. Chaque année, le 20 mars, la langue française et ses valeurs de solidarité et de dialogue des cultures sont célébrées dans le monde entier, y compris au Mozambique, à l’occasion de la Journée Internationale de la Francophonie.
Selon le dernier rapport de l’Observatoire de la langue française, publié en 2014, le nombre de locuteurs s’élève à 274 millions, répartis sur les 5 continents, avec une concentration plus élevée en Amérique du nord, en Europe et en Afrique.
Estimation des Francophones - PNG

La Francophonie (avec un grand F) est aussi une institution de coopération politique, économique et culturelle : l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF). Au départ instance de coopération technique, elle est devenue avec le temps une organisation internationale aux ambitions plus politiques, et devient l’OIF en 1970. Cette organisation a pour objectif de promouvoir la langue française et les relations de coopération entre les 84 États et gouvernements membres ou observateurs. Ce dispositif est fixé par la Charte de la Francophonie adoptée en 1997 au Sommet de Hanoi (Vietnam) et révisée par la Conférence ministérielle en 2005 à Antananarivo (Madagascar). Il comprend des instances politiques décisionnelles dont la plus haute est le Sommet des chefs d’État et de gouvernement – le Sommet de la Francophonie –, qui se réunit tous les deux ans. La Secrétaire Générale de la Francophonie, clé de voûte de ce système, est actuellement Mme Michaëlle Jean, qui a été élue Secrétaire générale de la Francophonie le 30 novembre 2014 lors du 15e Sommet de la Francophonie.

Par ailleurs, de multiples associations se sont constituées, afin de faire vivre la francophonie au jour le jour : les associations professionnelles, les regroupements d’écrivains, les réseaux de libraires, d’universitaires, de journalistes, d’avocats, d’ONG et, bien sûr, de professeurs de français.

Parmi les associations qui œuvrent à la diffusion du français, il y a bien sûr les Alliances françaises, un réseau international d’associations de droit local unique au monde qui a été lancé en 1886. On compte aujourd’hui 800 Alliances françaises dans 132 pays. Les objectifs sont multiples : développer dans le monde l’enseignement et l’usage de la langue française, contribuer à accroître l’influence intellectuelle et morale de la France et l’intérêt de toutes les cultures francophones, favoriser les échanges entre cultures et contribuer en général à l’épanouissement de la diversité culturelle.

D’autre part, la FIPF (Fédération Internationale des Professeurs de Français ), qui existe depuis 1969, est une institution dont l’objectif est la diffusion et la promotion de la langue française et de la francophonie, dans le souci du plurilinguisme et de la mutualisation des savoirs et de compétences au niveau mondial. Cela se traduit par la gestion de toutes les associations de professeurs de français et toutes les personnes chargées de l’enseignement du français dans le monde, en facilitant la mise en commun et l’échange de leurs expériences et de leurs recherches pédagogiques en vue de promouvoir l’enseignement du français, langue maternelle ou non, et de contribuer à l’amélioration des conditions générales et particulières de cet enseignement. Au Mozambique, l’AMPF (Association Mozambicaine des Professeurs de Français) rassemble les enseignants de français et participe à la diffusion du français dans l’ensemble du pays.
http://www.francophonie.org/

L’Agence Universitaire Francophone (AUF), un autre opérateur de la Francophonie, est une association qui propose divers programmes de coopération sur la Recherche et la Formation en français et qui met à disposition des étudiants, enseignants et chercheurs un programme de mobilité important (2 000 bourses par an).
http://www.auf.org/

Source : (www.francophonie.org © OIF)

Dernière modification : 05/07/2018

Haut de page