Les FAZSOI en mission d’instruction en Eswatini.

JPEGUn Détachement d’Instruction Opérationnelle de préparation aux missions de maintien de la paix a été armé par 19 militaires des forces françaises dans la zone sud de l’océan indien (FAZSOI) au profit d’une compagnie d’infanterie de l’Umbutfo Eswatini Defence forces (UEDF). Cette compagnie est désignée pour prendre au 1er janvier 2019 l’alerte de la force en attente de l’Union Africaine au sein de la Southern Brigade de la SADC. Les FAZSOI sont arrivés le 17 septembre 2018 en CASA-235 de l’armée de l’air, faisant partie de l’escadron ET-50 basé à la Réunion. Ils ont été ramenés le 5 octobre par le même moyen.

L’accueil des hôtes swatis été excellent et des efforts importants ont été consentis pour les conditions d’hébergement et la bonne mise en œuvre du détachement.
Les militaires swatis se sont montrés professionnels, très intéressés par l’instruction prodiguée, dans les domaines tactiques de base : tir, patrouilles, escorte de convois, check-points, logistique, protection de la force, secourisme de combat. Ils ont atteint un bon niveau technique et tactique leur permettant d’être déployés efficacement et en sécurité en Opération de Maintien de la Paix si l’occasion leur en est donnée. Le DIO s’est terminé le 4 octobre par une cérémonie présidée par le général commandant l’UEDF.

Par ailleurs, l’équipage du CASA a effectué un vol d’entraînement à basse altitude le 18 septembre en coopération avec l’unité aérienne de l’UEDF. Cette unité comprend des hélicoptères AL III et un avion de transport tactique ARAVA, qui, lorsqu’il aura résolu ses problèmes de maintenance le clouant au sol, pourra effectuer notamment des largages de parachutistes. Le général commandant des forces aériennes swazies et chef pilote du roi a participé au vol d’entraînement.

Un autre vol d’entraînement a été réalisé les 22 et 23 octobre avec un CASA-235 parti de la Réunion à destination de Madagascar puis du Mozambique, où l’équipage a fait escale à Beira avant d’effectuer le trajet inverse. Ce type de vol fait partie du maintien en conditions opérationnelle des équipages et leur permet d’entretenir leur connaissance de la zone et de ses aéroports, pouvant être utilisés à tout moment pour des raisons opérationnelles. Ce vol faisait partie de la qualification comme commandant de bord d’un des pilotes de l’escadron ET-50.

Dernière modification : 08/11/2018

Haut de page