Le patrouilleur de la Marine nationale “Le Malin”, a effectué une escale à Pemba

JPEG
Le patrouilleur de la Marine nationale “Le Malin”, a effectué une escale à Pemba (province de Cabo Delgado) du 31 mars au 3 avril 2016. Construit en 1997, “Le Malin” était à l’origine un palangrier de 1.200 tonneaux. Arraisonné en 2004 par la Marine nationale en raison de pêche illégale dans les eaux françaises, il a été confisqué par l’Etat en 2005. En raison de son excellent état général et de son potentiel, la Marine nationale en a fait l’acquisition et l’a transformé en patrouilleur. Basé à La Réunion, il exécute depuis 2011 diverses missions de surveillance et de sécurité maritimes dans le Canal du Mozambique (lutte contre les trafics illicites et la piraterie, police des pêches, protection de l’environnement…).
Cette escale a été l’occasion d’approfondir la coopération bilatérale existante entre nos deux Marines : accueil d’officiers mozambicains à bord, démonstration de matériel, formations… Des présentations ont également été faites au siège de la base navale de Pemba ainsi qu’à l’école navale.
Une visite à la Gouverneure de la province de Cabo Delgado a permis à la délégation française (le premier conseiller de l’ambassade de France, l’attaché de défense et le commandant du Malin) d’échanger sur les problématiques de l’action de l’Etat en mer, en particulier sur le respect des quotas de pêches et la préservation des ressources.
En soirée, des journalistes mozambicains ont été reçu à bord du patrouilleur pour une conférence de presse, qui a été suivie d’un cocktail, en présence de la Gouverneure, du Président de l’Assemblée provinciale, du Commandant de la base de Pemba, également Commandant de la région maritime nord, ainsi que de diverses autres personnalités locales et de la petite communauté française résidant à Pemba.

Dernière modification : 04/04/2016

Haut de page