Le Mozambique lance son premier programme pour les énergies renouvelables

Le Mozambique va mettre en place un mécanisme d’enchères compétitives pour développer ses futurs projets d’énergies renouvelables. C’est l’annonce faite par la Ministre des Ressources Minérales et de l’Energie, Madame Leticia Klemens, ce lundi 9 octobre 2017, et le Président du Conseil d’Administration d’Electricidade de Moçambique (EDM) à l’occasion du lancement du projet d’Assistance Technique destiné à appuyer EDM et les institutions mozambicaines en ce sens.

Ministre des Ressources Minérales et de l'Energie, Madame Leticia Klemens
de gauche à droite : representant AFD Maputo, Dir. regional AFD, PCA à l'EDM, Ministre de l'energie, Ambassadeur de France et Ambassadeur UE

Le projet est financé par un don du Fonds fiduciaire UE-Afrique pour les infrastructures de 4 MEUR mis en œuvre par l’Agence Française de Développement. Il devra permettre de financer les études techniques et financières des prochains projets d’énergies renouvelables (solaire et éolien) raccordés au réseau national, et définir un cadre transparent pour la mise en compétition des développeurs. L’objectif, pour le Mozambique, est de se hisser au niveau des meilleures pratiques internationales et de garantir un approvisionnement en énergie de qualité au meilleur coût en faisant jouer la concurrence sur un marché prometteur, après avoir signé la première centrale solaire du pays à Mocuba (40 MW, développée par Scatec) et d’être sur le point de finaliser la signature de celle de Metoro (40 MW, développée par Neoen).

Les Ambassadeurs de l’Union européenne et de la France ainsi que la Directrice régionale de l’AFD à Johannesburg ont également participé à la cérémonie et ont souligné le rôle moteur que doit avoir l’Europe sur le sujet des énergies renouvelables et la coopération étroite qu’il faut encourager entre les institutions afin de mettre en œuvre les engagements respectifs, dans le cadre notamment de la Déclaration conjointe pour les énergies renouvelables UE-Mozambique et l’Accord de Paris sur le climat.

Dernière modification : 11/10/2017

Haut de page