Interview à Ercília Maxaieie 107e Cycle « IHEDN-Jeunes »

L’Institut des hautes études de défense nationale (IHEDN), établissement public à dimension interministérielle, placé sous la tutelle du Premier ministre français, a pour mission de développer l’esprit de défense et de sensibiliser aux questions internationales. Il s’adresse à un large public de civils et de militaires, français et étrangers.

L’IHEDN a organisé du 14 au 19 mai 2018 le 107e Cycle « IHEDN-Jeunes », qui avait pour objectif de rassembler des étudiants et jeunes actifs de l’océan Indien afin de les sensibiliser aux grands enjeux et défis de la défense et de la sécurité nationale. Différents thèmes ont y été abordés : géopolitique et relations internationales, défense et sécurité ainsi que l’intelligence économique. C’est dans ce cadre qu’Ercilia Maxaieie s’est rendue à La Réunion et qu’elle peut nous partager aujourd’hui son expérience.
JPEG
1) Bonjour Ercilia, tout d’abord, pourriez-vous vous présenter : Je m’appelle Ercilia Júlia Maxaieie, j’ai 22 ans, je suis étudiante en Relations Internationales et Diplomatie, je suis mozambicaine originaire de Maputo.

2) Pourquoi avez-vous souhaité participer à cette rencontre à l’île de La Réunion : Mon intérêt pour cette rencontre à La Réunion s’est manifesté par le désir de diffuser mes connaissances sur la sécurité maritime dans notre région, mais aussi parce que c’est un domaine qui m’intéresse beaucoup car il est fondamental pour moi de comprendre les problèmes de sécurité des pays couverts par l’océan Indien. J’ai vu la 107 Cycle "IHEDN-Jeunes comme une possibilité de combler des lacunes qui seraient difficilement remplies sans l’expérience internationale.

3) En quoi consistait le 107e Cycle « IHEDN-Jeunes » ? Quelles étaient les activités ? Ce cycle consistait en une réunion de jeunes étudiants divisés en quatre (4)
comités composés de 12 éléments chacun, dans le but d’amener les jeunes à réfléchir et à créer des scénarios sur diverses questions de sécurité. Les principales activités étaient : des conférences, des visites de lieux militaires et des travaux de groupe (comités), qui ont abouti à la présentation d’un travail final du groupe.

4) Quels pays étaient représentés au cycle jeune ?
Les pays représentés étaient : La France (Métropolitaine, La Réunion et Mayotte), le Mozambique et Madagascar.


5) Avez-vous apprécié votre expérience à l’île de La Réunion ?

Ce fut une expérience unique, j’ai rencontré des personnes très intéressantes avec lesquelles je reste en contact. Les principaux points que je retiens sont : l’importance d’investir dans la défense de l’Etat, la pertinence de l’engagement des jeunes dans la défense et la sécurité de l’Etat, les principales menaces à la sécurité maritime dans la région de l’Océan Indien, entre plusieurs sujets autres relatifs à la sécurité maritime dans cette région.

Dernière modification : 16/07/2018

Haut de page