Echange culturelle entre l’Alliance française de Mbabane et le CCFM

JPEG

L’année culturelle 2018 de l’Alliance française de Mbabane s’est terminée en musique avec Electro Chico, projet à l’initiative du Centre Culturel Franco Mozambicain de Maputo.
Groupe unique en son genre, formé par le célèbre chanteur compositeur mozambicain Chico Antonio, le franco-tunisien Smadj, lauréat du prix RFI 1990, et Rhodalia Silvestre, récemment élue plus belle voix du Mozambique alors même qu’elle est swazie de naissance. Le trio multinational a enflammé la scène du Swaziland Theater Club le 13 décembre dernier.
Depuis 2016, l’Alliance française de Mbabane et le CCFM ont collaboré à différents évènements culturels entre le Mozambique et le Royaume d’eSwatini. Parmi eux, la visite du chanteur Bholoja au CCFM en février 2017 pour un concert acoustique unique en duo avec la chanteuse Rhodalia Silvestre ; la formation cirque des PelePele en décembre 2016 avec la troupe Cirquons Flex ; sans oublier la venue au CCFM du groupe Swazis Storm pour la deuxième édition du festival traditionnel Raiz en juillet 2017 et plus récemment le concert au Electro Maputo Festival du talentueux groupe swazi Mr Freddy, le 1er décembre dernier.
L’aspect pédagogique n’est pas en reste non plus, avec une première habilitation DELF/DALF mélangeant mozambicains et swazis, organisée par l’Alliance française de Mbabane en juin 2016, puis une seconde organisée par le CCFM en septembre 2017. En juillet 2017, une formation de 20 professeurs de français swazis et mozambicains a été organisée par la Direction Nationale de l’Enseignement Secondaire du Ministère de l’Education mozambicain, dans le but de donner des outils théoriques et pratiques pour les aider à améliorer leurs pratiques de classe.
Ces échanges swazi-mozambicains de qualité ont apportés un réel atout tant sur le plan culturel que pédagogique pour l’AF de Mbabane et son public d’une part, ainsi que pour la population swazie d’autre part, toujours sensible à ce genre d’initiatives et curieuse de découvrir différents artistes et leurs cultures au sein du Royaume.
Les deux structures souhaitent poursuivre cet effort commun en 2019, et continuer de promouvoir les cultures française, swazi et mozambicaine afin de permettre aux artistes locaux de faire connaitre leurs créations au-delà des frontières.

Dernière modification : 18/03/2019

Haut de page