Douleurs sans frontières (DSF) Mozambique

Douleurs sans frontières (DSF) Mozambique

Contact en France :
DSF France
Hôpital Lariboisière- 2, rue Ambroise Paré - 75475 Paris Cedex 10
Tél : + 33 (0)9.64.28.19.99
Courriel : dsf.france@douleurs.org

Contact au Mozambique :
Rua Valentim Siti, N°276,
Maputo, Mozambique
Tel/Fax : +258 21 311 230
Cell : +258 82 325 9880
Courriel : dsfmoz@tvcabo.co.mz

Site internet : http://www.douleurs.org

Création et statuts
• DSF est une ONG Française de solidarité internationale, reconnue d’utilité publique depuis 2003, œuvrant dans le domaine de la santé.
• Créée en 1996 par des médecins responsables de structures hospitalières afin de partager leurs connaissances dans le domaine de la prise en charge de la douleur, de la souffrance et des symptômes de fin de vie.

Mission et objectif de l’association
• DSF a pour mission d’appuyer les acteurs locaux à prendre en charge l’évaluation et le traitement de la douleur et de la souffrance, de manière intégrée et adaptée aux réalités de chaque pays.
• DSF développe des projets ayant pour objectif de promouvoir, d’animer et de développer toutes les actions qui portent sur la prévention, le diagnostic, le traitement et la prise en charge de la douleur, de la souffrance et des symptômes de fin de vie des populations vulnérables.

Principes d’action
• DSF développe des projets par la construction de partenariats avec les acteurs locaux aptes à assurer la pérennité des actions engagées et à prendre en compte les besoins et les attentes des populations les plus vulnérables
• Ainsi, la stratégie de DSF privilégie les actions à long terme par le renforcement des capacités et
l’appui aux acteurs de santé, institutionnels et de la société civile.
• Les approches choisies, tout en s’adaptant aux divers acteurs et contextes, visent le renforcement
des espaces de coordination et concertation entre acteurs. La prise en charge de la douleur ne
pouvant être effective et pérenne sans dynamique collective. Cette approche pluridisciplinaire
contribue à développer des stratégies de santé centrées sur les patients, améliorant l’accès, la
prise en charge et la qualité des soins.

Champs d’action

• Sensibilisation et formation des professionnels de santé / santé mentale, éducation inclusive et d’action sociale.
• Appui technique visant le développement de dispositifs de prise en charge de la douleur, de la souffrance et des symptômes de fin de vie.
• Sensibilisation, information et formation des acteurs de la société civile.

Présence au Mozambique : depuis 1996

JPEG JPEG JPEG

DSF au Mozambique : Renforcement des capacités des acteurs institutionnels et de la société civile pour alimenter des dispositifs d’éducation spéciale, de soins à domicile et soins palliatifs en faveur des populations vulnérables

JPEG JPEG JPEG
Effectifs au Mozambique : 25 salariés locaux et 3 expatriés

Lieux d’intervention : La ville de Maputo, Chókwè, Chibuto, Massingir, Guijá et Xai-Xai dans la Province de Gaza et Beira dans la Province de Sofala.

Responsables : Romuald DJITTE, Directeur national ; Carla MAIA LADEIRA, Gestionnaire des projets de Protection Spéciale des enfants ; Inês Patricia FERNANDES LOURENÇO, Gestionnaire des projets de Santé ; Maria Alice GOMES, Administratrice Nationale.

Principaux projets accomplis :

1. Réhabilitation du Centre Médico-Psychologique Infantile et Juvénile – CERPIJ - de l’Hôpital Central de Beira (2009).

2. Réhabilitation de 2 pavillons et construction d’une maison d’habitation pour le personnel dans le Centre de Santé de Nhacutse, District de Xai-Xai (2010-2011).

3. Dans le domaine de la prise en charge des enfants, mise en place d’une formation de formateurs et élaboration de manuels de référence pour les professionnels de santé mentale du Ministère de la Santé : « Résilience et prise en charge des Enfants Vulnérables et Orphelins » (2007).

4. Mise en place d’un Bureau de conseil et testage volontaire et gratuit (GATV) à Chókwè (2004).

5. Construction et gestion d’un Hôpital de jour à Xai-Xai (2002 - 2006).

6. Développement depuis 1998 de nombreux protocoles de recherches sur l’évaluation et le traitement de la douleur au Mozambique.

7. Mise en place d’un Diplôme Universitaire sur la prise en charge de la douleur et les soins palliatifs (1996 à 1999), intégré à la faculté de Médecine de l’Université Eduardo Mondlane à Maputo.

Projets en cours :

1. Apporter un soutien technique à l’unité d’évaluation et de traitement de la douleur de l’Hôpital Central de Maputo afin qu’elle devienne un centre de référence nationale pour la formation de professionnels dans le domaine de la prise en charge de la douleur et des soins palliatifs. A partir de ce dynamisme ont été ouvertes une Unité Douleur à l’Hôpital Central de Beira et 2 Consultations Douleur respectivement à l’Hôpital Provincial de Xai-Xai et l’Hôpital Rural de Chibuto.

2. Améliorer et prolonger la qualité de vie des enfants et adultes vivant avec le VIH/SIDA et/ou autres maladies chroniques, à travers la mise en place de dispositifs de soins à domicile dans la province de Gaza et la ville de Beira. Plus de 2300 patients et leurs familles sont pris en charge dans le cadre de ce dispositif.

3. Garantir un suivi et soutien psychosocial adapté aux enfants orphelins et/ou vulnérables dans la Province de Gaza et la ville de Beira, notamment à travers la mise en place de trois Centres d’Appui Psychosocial pour Enfants (CRI) et de six Centres Communautaires de Développement pour Jeunes (CCDJ). Les CRIs sont progressivement intégrés dans l’organigramme et les budgets des Directions Provinciales de la Santé de Gaza (2) et de Sofala (1), tandis que les CCDJ sont devenus depuis 2012 la propriété des associations communautaires renforçant ainsi la participation des patients et de leurs familles.

4. Introduire et renforcer les mécanismes d’éducation inclusive dans la province de Gaza en partenariat avec le Centre de Ressources en Éducation Inclusive (CREI). Ce défi passe par la formation des professionnels de l’enfance et la coordination entre acteurs de l’éducation, de la santé et du secteur social. Pour plus d’informations suivre le lien : educacaoinclusivamz.blogspot.com

5. Renforcer les capacités de 12 associations partenaires, partie prenantes des actions d’éducation spéciale et de soins à domicile en collaboration avec les acteurs institutionnels.

Dernière modification : 15/11/2016

Haut de page