Communiqué

L’Ambassade de France en République du Mozambique exprime sa tristesse et sa condamnation à la suite de l’assassinat, le mardi 3 mars 2015, à Maputo, du Professeur Gilles CISTAC, de nationalité mozambicaine et française.

En ces moments difficiles, l’Ambassade pense avant tout à la fille de Gilles CISTAC et à ses parents à qui elle présente ses condoléances. Elle souhaite les assurer de son soutien et de sa sympathie en ces instants dramatiques.

Le professeur Gilles CISTAC avait choisi de vivre au Mozambique depuis de nombreuses années et avait acquis la nationalité mozambicaine, preuve de son attachement à ce pays et à sa population. Il a apporté toutes ses connaissances de juriste à plusieurs générations d’étudiants mozambicains et était respecté pour son savoir dans les milieux universitaires mozambicains.

L’Ambassade de France forme le vœu que l’enquête de police se déroule rapidement et que les coupables soient arrêtés et traduits en justice. Elle réaffirme sa confiance dans les institutions mozambicaines pour aboutir dans les meilleurs délais à ce résultat.

Dernière modification : 03/03/2015

Haut de page